Accueil> Les offres > Lexique

Lexique

Alphabétisation

Enseignement de la lecture et de l’écriture à une personne qui n’a pas ou peu été scolarisée dans son pays d’origine. Elle n’a jamais ou peu appris le code écrit (numératie, lecture, écriture, repérage dans l’espace, etc.). Le terme d’analphabétisme est utilisé pour désigner des personnes qui n’ont jamais été scolarisées. Il s’agit pour elles d’entrer dans un premier niveau d’apprentissage (site anlci.fr).

ASL

Atelier de Savoirs Sociolinguistiques dont l’un des objectifs principaux est d’enseigner au migrant le rôle social attendu de lui, en tant qu’usager des différents espaces sociaux en France.

Compétences clés

Ce sont les compétences dont chaque personne a besoin pour obtenir un emploi et parvenir à la satisfaction personnelle, à l’inclusion sociale et à la citoyenneté active dans le monde actuel axé sur la connaissance. Elles correspondent au niveau qui devrait être atteint en fin de scolarité obligatoire. La formation des adultes doit permettre à tous les adultes de développer et d’entretenir ces compétences tout au long de la vie. Elles sont définies par : l’OCDE (2000), l’Europe(2006), le socle commun de connaissances et compétences de l’éducation nationale (2006). En France, un marché de l’Etat pour la formation aux adultes s’appelle « compétences clés » et compte 5 compétences. Les différents référentiels sont téléchargeables sur internet.

FLE

Français Langue Etrangère. Désigne à l’origine l’enseignement /apprentissage du français à l’étranger dans des contextes non francophones ou pour des étudiants de passage en France. Le français est alors appris dans un but professionnel, culturel, touristique ou personnel. Par extension, on utilise fréquemment ce terme pour l’enseignement du français en France, pour des publics migrants. Un apprenant dit "FLE" est un étranger qui a besoin d’apprendre la langue française qui lui est étrangère.

FLI

Le Français Langue d’Intégration se situe dans la prolongation du français langue étrangère (FLE) et se veut représenter un enseignement du français spécialement adapté à des migrants adultes appelés à s’installer durablement en France. Il privilégie un apprentissage oral, en lien direct avec l’environnement quotidien de l’apprenant. Il se construit comme une langue d’immersion. Il comprend l’enseignement des usages qui permettent l’intégration dans la société française. Courant 2012, le Ministère de l’Intérieur lance le « Label FLI » qui concerne exclusivement les organismes de formation agréés (le décret est paru au Journal Officiel). Cette procédure se base sur ce nouveau référentiel, disponible gratuitement sur demande auprès de la Direction de l’Accueil, de l’Intégration et de la Citoyenneté du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’immigration.

FLS

Français Langue Seconde. Un apprenant FLE qui décide de rester en France, pour des raisons personnelles ou professionnelles, devra continuer d’apprendre le français dans un but d’intégration. Ce sigle désigne également le français langue de scolarisation des enfants nouvellement arrivés en France.

FLP

Français Langue Professionnelle (ou FVP : Français à visée professionnelle) vise à développer la maîtrise de la langue en milieu professionnel, s’adresse à des salariés déjà en poste, cela demande une analyse préalable des discours et des actions dans le cadre de l’entreprise (exemple, former une équipe de ménage aux produit).

FOS

Français sur objectif spécifique. La finalité est la maîtrise d’un français professionnel de spécialité, pouvant être sanctionné par un DFP (Diplôme de Français Professionnel, délivré par la CCI) (affaires, droit, tourisme, hôtellerie, secrétariat, santé, les diplômes peuvent s’obtenir en différents niveaux du CECRL, A1, A2 etc.)

Illettrisme

Qualifie la situation de personnes de plus de 16 ans qui, bien qu’ayant été scolarisées, ne parviennent pas à lire et comprendre un texte portant sur des situations de leur vie quotidienne, et/ou ne parviennent pas à écrire pour transmettre des informations simples. Pour ces personnes, ces difficultés en lecture et écriture peuvent se combiner, à des degrés divers, avec une insuffisante maîtrise d’autres compétences de base comme la communication orale, le raisonnement logique, la compréhension et l’utilisation des nombres et des opérations, la prise de repères dans l’espace et dans le temps. Malgré ces déficits, les personnes en situation d’illettrisme ont acquis de l’expérience, une culture et un capital de compétences en ne s’appuyant pas ou peu sur la capacité à lire et à écrire. Certaines ont pu ainsi s’intégrer à la vie sociale et professionnelle, mais l’équilibre est fragile, et le risque de marginalisation permanent. (ANLCI 2003)

Copyrights © 2020 & Rapsol3m.